13.03.2018

«Quand on prend ses responsabilités, on est récompensé»

Quels sont les avantages du Working Capital Management et ceux du Swiss WCM Award, du Swiss WCM Summit et de l’étude WCM pour les entreprises? C’est ce qu’explique Rolf Renz, directeur financier de Siemens Suisse.

Rolf Renz, vous faites partie du jury du Swiss WCM Award. Pourquoi avez-vous accepté cette mission?

Rien ne vaut les espèces sonnantes et trébuchantes: c’est ce que j’ai pu constater dès le milieu des années 80, lorsqu’il m’a fallu redresser une entreprise pourtant rentable, parce qu’elle n’était pas en mesure de verser les salaires de ses quelque 700 collaborateurs. Chez Siemens, j’ai ensuite découvert que non seulement il est possible d’améliorer la gestion des liquidités d’une entreprise avec un Working Capital Management global, mais aussi que la réduction du fonds de roulement peut accroître la valeur économique ajoutée et diminuer les frais de processus. Aujourd’hui, grâce à l’efficacité de son Working Capital Management, Siemens Suisse est numéro un du groupe. Il y a donc bien longtemps que j’ai attrapé le virus du WCM, et je souhaite le transmettre.

Le Swiss WCM Award est attribué dans deux catégories. Quelles sont-elles et qu’est-ce qui les différencie?

D’une part, il y a la catégorie «Performance Excellence», qui récompense les performances remarquables en matière de WCM − elle met par conséquent en avant les actions réalisées. D’autre part, la catégorie «Innovation» met à l’honneur les solutions originales et porteuses d’avenir qui contribuent au succès de l’entreprise.

Comment peut-on gagner? Quels sont vos critères, à vous et à vos collègues du jury?

Il existe de nombreuses façons d’optimiser son fonds de roulement à court terme. Cependant, nous voulons récompenser une approche durable. Il faut en outre que l’entreprise soit visible pour les partenaires de la Supply Chain et que sa solution soit transposable dans d’autres entreprises.

Pourquoi les entreprises devraient-elles s’inscrire au Swiss WCM Award?

La vraie question est plutôt: qui n’a ni envie, ni besoin de s’améliorer? Dans un article, le Supply Chain Finance-Lab de l’Université de St-Gall fait remarquer que nos bilans recèlent des trésors cachés. Je suis certain que toute personne qui connaît suffisamment son affaire et est ouverte d’esprit peut identifier des possibilités d’amélioration. Avec le Swiss WCM Award, PostFinance, la Poste et l’Université de St-Gall offrent une occasion unique de recueillir des informations importantes, de les mettre à profit et ainsi de se préparer encore mieux aux défis de demain. Aucune entreprise ne devrait passer à côté d’une telle opportunité. Quand on prend ses responsabilités, on est récompensé.

La remise des prix aura lieu le 28 août 2018 à Zurich dans le cadre du Swiss WCM Summit. Que réserve cet événement spécialisé à ses visiteurs cette année?

Le Swiss WCM Summit en est déjà à sa cinquième édition. Outre l’exposé principal d’un conférencier prestigieux, les participants pourront cette fois encore assister à des présentations instructives et à des discussions passionnantes qui leur permettront de glaner de nouvelles idées pour la gestion de leur fonds de roulement. Nous devons tous constamment améliorer notre productivité et, si l’industrie a joué un rôle pionnier en matière d’automatisation, les possibilités offertes par cette dernière restent encore largement inexploitées dans les domaines commerciaux. Il y aura par ailleurs une présentation de l’étude WCM 2018 et de nombreuses occasions de réseautage. Cela vaut la peine de se rendre à cet événement!

Vous avez mentionné l’étude WCM. Pourquoi les entreprises devraient-elles y participer?

La réduction du fonds de roulement représente certes un défi complexe et une tâche ardue sur le plan opérationnel, mais ce n’est pas une utopie. Cette étude publiée chaque année présente non seulement des informations globales sur le WCM, mais aussi des suggestions pour des champs d’action spécifiques. Par conséquent, même les entreprises qui ne sont pas confrontées à des problèmes de liquidités aujourd’hui devraient saisir cette occasion pour prendre des mesures afin d’anticiper des périodes plus difficiles, en analysant de manière systématique et globale leur Working Capital Management.

Quelle importance accordez-vous au Working Capital Management?

J’ai déjà entendu dire que Siemens était finalement une banque avec, à côté, des activités industrielles. Effectivement, avec près de 44 milliards d’euros de flux de trésorerie disponible, nous avons été le plus grand générateur de liquidités du Dax ces dix dernières années. Ce résultat, nous le devons non seulement à une solide capacité de rendement, mais aussi à une continuité presque aussi grande lorsqu’il s’agit de générer des liquidités. En 1998 déjà, Siemens a publié un manuel de méthodologie consacré à l’analyse et à l’amélioration de la performance du fonds de roulement. Aujourd’hui, la gestion efficace des liquidités et des actifs circulants est inscrite dans les gènes des collaborateurs de Siemens. Nous nous efforçons d’optimiser activement tous les secteurs du Working Capital Management, de la gestion du transport et des stocks à celle des débiteurs.

Portrait

Rolf Renz est directeur financier (CFO) de Siemens Suisse depuis 2008. Après sa formation, cet économiste d’entreprise a exercé des fonctions de direction dans le secteur bancaire et de la logistique. En 1990, il a rejoint l’ancienne Landis & Gyr Building Control SA. En qualité de responsable Finances et controlling, il a d’abord été en charge du siège social à Zoug, puis de la région Asie/Pacifique. En 1999, quelques années après l’acquisition de Landis & Gyr par Siemens SA, Rolf Renz a été appelé au comité directeur de Siemens Building Technologies, en tant que CFO fonction qu’il a occupée jusqu’en 2008. Il a ensuite été à la tête de la région Sud-ouest Europe en tant que directeur financier de Siemens jusqu’en 2014. Au sein de l’entreprise, Rolf Renz promeut différents projets en lien avec la numérisation, également dans le domaine du Working Capital Management.

Informations complémentaires

Participer à l’étude
Déposer sa candidature pour l’Award
S’inscrire au Summit
Sur le thème du WCM